Biopolitique et pandémie : du VIH/SIDA au Covid19

Ce débat, disponible en replay, était proposé par Bruxelles Laïque, l’Observatoire du sida et des sexualités, l’Atelier Genre(s) et Sexualité(s), Striges – ULB – Université libre de Bruxelles et le Namur Digital Institute (NADI) dans le cadre de la campagne « Libertés et sécurités, faut-il choisir ? », avec la participation de Charlotte Pezeril (anthropologue, Observatoire du sida et des sexualités – ULB), Nathalie Granjean (philosophe, Université de Namur), Gabriel Girard (Institut national de la santé et de la recherche médicale – France) et Hakan Seckinelgin (politologue, London School of Economics and Political Science).
Plus d’info

L’Observatoire présente sa chaîne YouTube !

Afin de mieux communiquer en cette période distanciée, nous avons créé notre chaîne YouTube. Abonnez-vous afin d’être les premiers·ères au courant lorsque nous y publierons une nouvelle vidéo. Vous pouvez dès maintenant visionner les vidéos qui ont été présentées à l’occasion du lancement du Plan d’actions contre le sexisme et le harcèlement sexuel à l’Université Saint-Louis, du Pride festival et de la journée Santé Positive VIH. Bon visionnement !
Consulter la chaîne

Dossier bibliographique :
vieillir avec le VIH

Grâce aux traitements antirétroviraux, l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH s’est nettement allongée et la proportion de patient·es de plus de 50 ans est aujourd’hui de 41% environ. Cette évolution pose des enjeux nouveaux, notamment en termes de qualité de vie et de santé sexuelle des séniors vivant avec le VIH, mais aussi d’accompagnement et de prise en charge globale par les professionnel·les de santé (comorbidités, continuité des soins, etc.) et les structures d’accueil et d’accompagnement des personnes âgées. Plus d’info

Politiser la santé sexuelle : l’accès des femmes afrodescendantes au traitement préventif du VIH

Dans le champ du VIH, la recherche et les politiques de prévention tendent à envisager le genre et les sexualités prioritairement sous l’angle de la santé publique, ou de la promotion de la santé, et à invisibiliser la race. Ces écueils sont pour partie liés à la délégitimation des sciences sociales au profit d’approches biomédicales dont l’un des effets est la hiérarchisation des savoirs, autour de sciences supposées exactes et objectives, et également, la sectorisation des catégories d’analyse, à l’encontre d’une perspective intersectionnelle. Le présent article se structure comme un compte-rendu de la seconde séance du séminaire Politiser la santé sexuelle de l’Observatoire du sida et des sexualités intitulée « Le non accès des femmes afrodescendantes à la PrEP : un impensé ? »
Plus d’info

Webinaire de présentation des résultats de l’enquête HBSC 2018 en Belgique francophone

L’enquête « Health Behaviour in School-aged Children » a lieu tous les quatre ans, dans près de 50 pays et régions d’Europe et d’Amérique du Nord, sous le patronage de l’OMS. Elle a pour objectif d’étudier les comportements de santé, l’état de santé et le bien-être des adolescent·es, ainsi que leurs évolutions au cours du temps. Ces informations contribuent à l’élaboration et à l’amélioration des politiques et des interventions de promotion de la santé des adolescent·es. Un webinaire de présentation des résultats se tiendra le mardi 24 novembre. Charlotte Pezeril, directrice de l’Observatoire du sida et des sexualités, prendra part à la discussion aux côtés de l’équipe du Service d’Information Education Promotion Santé (SIPES) de l’ULB, qui pilote l’étude en Belgique francophone.
Plus d’info

Une maladie chronique comme une autre ? VIH, stigmatisation, criminalisation

Dans sa déclaration politique de 2016, l’ONU a fixé comme objectif d’éliminer la stigmatisation et la discrimination liées au VIH d’ici à 2030. Ce but a-t-il été atteint ? Quels sont les domaines touchés par ces problématiques et les conséquences pour les personnes vivant avec le VIH ? Comment les professionnel·les, les associations et organisations mondiales réagissent-elles face à cette « épidémie de stigmatisation » ? Quelles pistes se dessinent pour améliorer la situation actuelle ? Le mardi 1er décembre une conférence en ligne rassemblera les témoignages et l’expertise de nombreux acteurs·trices du domaine : scientifiques, chercheurs·ses, juristes, représentant·es d’associations et professionnel·les de la santé. Charlotte Pezeril, directrice de l’Observatoire du sida et des sexualités, interviendra sur les stigmatisations et discriminations liées au VIH.Plus d’info

Covid-19 : Trouver du soutien en Région wallonne

L’épidémie de covid-19 et ses conséquences fragilisent non seulement la santé physique, mais aussi le bien-être psychosocial de la population. La confrontation à une situation qui nous est imposée et nous dépasse peut générer de l’angoisse, un sentiment d’impuissance, de la frustration… Les professionnel·les de l’aide et du soin ont été et restent fortement sollicités, et sont particulièrement susceptibles de ressentir du stress, de l’inquiétude ou encore de la fatigue. Dans ce contexte, l’AVIQ et la Région wallonne ont centralisé les ressources disponibles en matière de soutien psychosocial. L’objectif est double : renforcer la résilience mentale et rendre visible et accessible l’offre de soins en santé mentale sur le territoire de la Région wallonne.
Plus d’info